Photo’Med 2014 au musée

 

Chaque année depuis sa création le festival de la photo méditerranéenne PHOTO’MED propose au musée Frédéric-Dumas d’accueillir les oeuvres (quelques unes!) de photographes s’inspirant des rapports de l’homme ou du monde terrestre à l’eau ou utilisant le séjour sous-marin ou subaquatique comme médium onirique. Avec à chaque fois et de façon fort différente une réflexion sur la photographie comme témoin d’une réalité improbable. Cette année c’est Jean-François Rauzier:

Les visiteurs dela nuit des musées eurent la chance de découvrir quatre grands formats dont un spécialement conçu pour PHOTO’MED 2014 et c’est Bernard Laire le photographe du musée qui nous emmène dans les mondes engloutis de Jean-François Rauzier.

 1021 IMG_6084

L

Jean-François Rauzier « Chapelle Hoche » Série Versailles 2011, 100 x 200 tirage photographique.

La chapelle de Jean-François Rauzier.

 Jean-François Rauzier « Chapelle Hoche ».

Istambul de Jean-François Rauzier

 Jean-François Rauzier « Istanbul Veduta » Série Vedute 2013. 250 x 100 tirage photographique.

Istambul de Jean-François Rauzier

« Istanbul Veduta » de Jean-François Rauzier

L de Jean-François Rauzier

« Plongée » de Jean-François Rauzier.

Vous pouvez retrouver les oeuvres de Jean-François Rauzier sur son site et actuellement, si vos pas vous y conduisent… à New-York.

Jean-François Rauzier a utilisé de nombreux objets et documents d'archives du musée pour la réalisation de cette oeuvre. Le musée est dans la photo et la photo est dans le musée. Les objets et les documents retrouvent leur élément dans une mise en scène non réaliste et pleine d'humour. Que racontent un photographe et un musée. ce panneau de légendes mis par Jean-François Rauzier à la disposition des visiteurs leur permet de se perdre. Un vrai bonheur.

Jean-François Rauzier a utilisé de nombreux objets et documents d’archives du musée pour la réalisation de cette oeuvre. Le musée est dans la photo et la photo est dans le musée. Les objets et les documents retrouvent leur élément dans une mise en scène non réaliste et pleine d’humour. Que racontent un photographe et un musée? Ce panneau de légendes mis par Jean-François Rauzier à la disposition des visiteurs leur permet de se perdre. Un vrai bonheur.

Vue rapprochée.

Vue rapprochée.

 Les photos des deux dernières vues (panneau de légendes) sont de Bernard Laire.

A l’occasion de la nuit des musées, Philippe Sérénon, directeur de Photo’Med a fait un nouveau don au musée: 6 masques de plongée utilisés en famille.

Dont un binoculaire tout à fait inconnu.

Dont un binoculaire tout à fait inconnu.

Giovana Ritter hôtesse du musée, Monique sérénon, Philippe Sérénon, Guy L

Lors de la signature de la donation: Giovanna Ritter hôtesse du musée, Monique sérénon, Philippe Sérénon, Guy Leroux, Hervé Monjoin.

k

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s