La Calypso, autrefois

Notre premier article a été suivi de quelques réactions sympathiques, en particulier celle de Madame Francine Cousteau qui nous remercie et qui se dit mobilisée et confiante.

Le chantier naval Piriou de Concarneau nous fait savoir par sa responsable des relations publiques que -ce que nous savions- la Calypso ne leur appartient pas et qu’il nous faut contacter la Fondation Cousteau.  Nous avons indiqué explicitement qu’en cas de ferraillage le musée souhaitait récupérer le faux-nez.

Ont reçu le lien de l’article: Mer & Marine: aucune réaction;  France Info: le message (tronqué) apparaît pour réponse; le ministère de la culture a été saisi: notre article est arrivé (merci Aulde EDE) au secrétariat de Fleur Pellerin . Passion Calypso: aucune réaction.

Voici un extrait d’un des ouvrages de Frédéric Dumas:

« Le faux nez était plein d’eau, un soudeur à l’arc avait brûlé une tôle. Cet observatoire sous l’étrave, nous an avions décidé au cours d’une conférence tenue chez Jacques sur le thème : « Comment filmer devant l’étrave. » Jacques l’avait fait construire tout de suite, peut-être au détriment des autres aménagements, mais plus que tout, compte l’efficacité, et Jacques ne pouvait pas tout payer à la fois. Le faux nez, énorme pièce d’acier, coiffait l’étrave. On descendait dans le tube en posant à tâtons les pieds sur les barreaux soudés de part et d’autre, dans l’angle du coffrage de l’étrave, et s’y agrippant des mains, il y en avait pour un moment. Lorsque les pieds ne touchaient plus rien, on débouchait dans un cylindre horizontal pour s’étendre à plat ventre sur un matelas, devant quatre hublots, et regarder vers l’avant sous plusieurs angles. Quant la Calypso faisait route, pour la première fois un homme pouvait voir l’océan lui jaillir en pleine gueule. La surface brillante défilait en ciel rapide et vous donnait l’éblouissement du vertige. Par la suite, les faux nez se succédèrent, toujours améliorés. Celui-ci fut réparé à Suez. »

in « La mer sauvage » Editions France-Empire 1974  (Fonds musée)

et en prime quelques images d’archives:

deux que l’on trouve sur Facebook.com/CousteauDivers

 

Le nez de la Calypso.

Frédéric Dumas en plongée dans le  nez de la Calypso. Photo non datée, non créditée.

 

Autre aspect: appendice inédit le faux nez évolua. Photo non datée, non créditée.

Autre aspect: appendice inédit le faux nez évolua. Photo non datée, non créditée.

Et deux images issues de notre fonds documentaire:

Louis Malle.

IN « THE LIVING SEA » by Jacques-Yves Cousteau with James Dugan. Harper & Row 1963. Fonds musée-bibliothèque Michel-Rua.

 

 

La Calypso à Marseille. In "Vers la conquète des continents sous-marins" de Roger May et Nik Sanders. Buffet:Chastel 1957.

La Calypso à Marseille. In « Vers la conquète des continents sous-marins » de Roger May et Nik Sanders. Buffet:Chastel 1957. Fonds musée-bibliothèque Michel-Rua.

K

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s