Les trois vies de l’Alice-Robert dit le Bananier

3 vies de l'Alice Robert couverture

C’est une des épaves les plus connues de la Côte Vermeille, au large de Port-Vendres et d’aucun se demanderont ce que Laurent Urios et Sylvain Astré peuvent nous apprendre. D’abord la structure du livre résultats de recherches acharnées: la première revient sur les « débuts » de l’Alice Robert (1934-1939), alors qu’il officiait en tant que navire frigorifique pour le commerce de bananes entre la France et l’Afrique (d’où son surnom de « Bananier »). La deuxième s’attarde sur les années 1939-1944, au cours desquelles l’Alice Robert est réquisitionné par l’État français puis par la Kriegsmarine, pour devenir navire de guerre. La troisième partie, enfin, qui est aussi la plus conséquente (environ la moitié de l’ouvrage), présente la dernière « vie » du Bananier, celle de l’épave telle qu’on peut la visiter sous l’eau. Le naufrage, eut lieu le 2 juin 1944, lorsque le navire coule sous les tirs d’un sous-marin anglais. Ensuite de forts belles images, belles et intelligentes. Enfin une envie de plongée.

Ce livre ne semble pas être diffuser dans toutes les librairies. Voici donc deux liens utiles que nous vous donnons sur le titre du livre: « Les trois vies de l’Alice-Robert dit le Bananier« .

3 vies de l'Alice Robert sommaire

70 ans_alice robert

Toute l’équipe

Et voici une double page de l’ouvrage:

NNN

Qualité du texte, des photos et de la mise en page. Bravo!

N

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s